Votez pour le header de l'été !
Ca se passe par ici !
Inscriptions concours inter-ev !
Venez vous inscrire ici !
Nouveautés !
Venez les découvrir ici

Partagez|

Las Vegas et Josh, quand le potentiel du fauve se dévoile...

avatar
Josh"Légende Vivante
Féminin Verseau Messages : 2363
Date de naissance : 22/01/1997
Date d'inscription : 02/08/2013

Voilà qui je suis ♪ : Hey ! :3 Je m'appelle Chloé, j'ai 18 balais et je suis étudiante en physique chimie ! Je pratique l'équitation depuis... heu depuis 8 ans déjà ! (je me sens vieille xD) J'ai juste mon galop 4, mon objectif n'étant pas spécialement de les passer. L'équitation est avant tout un loisir pour moi et surtout une vraie passion. Je n'ai pas de cheval à moi, cela demande pas mal d'argent et de responsabilités mais peut-être que plus tard j'en aurai un ! En tout cas c'est mon objectif ! ^^


Fiche de cavalier
Chevaux possédés: Las Vegas d'Antan (DP avec Lys)
Points cavaliers:
900/900  (900/900)
Galop:
9/9  (9/9)
Voir le profil de l'utilisateur http://elevageantanv3.forumactif.org
MessageSujet: Las Vegas et Josh, quand le potentiel du fauve se dévoile... Dim 8 Juin - 11:16


He oh, he oh, on rentre du boulot ! ♫


Nous arrivons aux paddocks. Vegas était tellement de bonne humeur aujourd'hui qu'il n'arrêtait pas de sautiller dans tout les sens ! Je penses que s'il savait siffler, il chanterait "on rentre du boulot" comme les sept nains.. Bref, tout ça pour vous dire dans quel état il est ! Heureusement, le chemin séparant le pré des jeunes et les paddocks est assez court. Je ne perd pas une minute et lâche Vegas dans un paddock, où ceux d'à côté sont vides. Et oui, pas question de laisser ce jeune fauve être distrait par les copains d'à côté ! Je regarde l'alezan s'élancer au galop dans le paddock et lancer de joyeux coups de culs, hennir à tue-tête...Il est vraiment magnifique libéré comme ça. Actuellement, il est l'image même d'un cheval sauvage. Il faut juste enlever le fait qu'il est entouré de barrières. En tout cas, je peux constater une chose : ce nouvel endroit pour lui n'a pas l'air de l'inquiéter, il se sent à l'aise ! Bon ce n'est pas tout, mais il faut se mettre au travail. Je laisse Vegas se défouler le temps que j'aille chercher tout le matos.

Je reviens avec le tapis bleu marine, la selle, le filet, la longe de travail, la chambrière et la boîte de pansage. (J'ai mis tout ça sur un chariot car je me vois mal me trimbaler avec tout ce bordel à travers tout l'Elevage !) Je ne sais pas si je vais lui présenter le filet aujourd'hui, mais je l'ai emmené au cas où la séance se passe bien et que Vegas est encore apte à travailler encore. En parlant de lui, il s'est calmé. Il est en train de renifler le sol, sûrement à la recherche de LA touffe d'herbe. Je dépose tout le matériel à côté de la porte du paddock et appelle le jeune cheval.

- Vegas, c'est le moment de se mettre au travail !

L'alezan relève soudainement sa tête et vient me voir au petit trot, oreilles pointées en avant, ce qui montre qu'il est attentif à moi. Arrivé à ma hauteur, je lui caresse le chanfrein.

- Je pense que cette séance est bien partie : tu as l'air d'avoir envie de travailler !

Du moins, il en donne l'air... J'espère que ce n'est pas une mise en scène pour avoir un bout de barre de céréales !

- On va commencer par le pansage parce que tu es un peu terreux là...

En effet, monsieur a de la poussière et des plaques de terres un peu partout, signe qu'il a prit plaisir à se rouler par terre. Je rattache la longe normale à son licol afin de l'empêcher de se barrer pendant le pansage. Il a beau être plutôt bien aujourd'hui, il faut quand même se méfier. Je sors de la boîte de pansage, l'étrille américaine et la passe dans le sens du poil, sur les parties charnues de son corps. Je n'hésite pas à insister pour enlever les plaques de terres sèches qui s’agrippent aux poils alezans. Je met un moment à bien brosser l'emplacement du tapis et de la selle, surtout au niveau du passage de sangle, afin d'éviter que le poulain se blesse. Vegas commençait s'impatienter et faisait des écarts de temps en temps. Je décide de m'arrêter là : l'alezan est suffisamment propre et je n'ai pas envie qu'il parte en couille. Je passe tout de même un coup de bouchon sur ses membres et lui cure ses sabots. Le pansage terminé, je lui présente le tapis. L'alezan le renifle mais le reconnaît rapidement. Le poser sur son dos n'est plus un problème désormais, même si il me regarde attentivement faire. Ensuite la selle. Le fauve ne semble pas la reconnaître : il met un certain temps à l'observer sur toutes ses coutures. Je ne le presse pas. Quand il a finit son inspection, je la pose par dessus le tapis. Vegas tourne sa tête et observe attentivement.

- Voilà, c'est bien. dis-je pour le rassurer.

Quand la selle est posée sur son dos, l'alezan frémit mais je le calme en le caressant et en lui parlant. Il n'a pas l'air de tout comprendre, ni d'être super à l'aise mais il ne rechigne pas. Je le félicite en lui donnant un bout de barre de céréale. Aussitôt, le poulain semble retrouver sa joie habituelle et piaffe sur place en attendant sa récompense.

- Oui oui, tu vas l'avoir, ne t'agite pas comme ça, elle ne va pas venir à toi plus rapidement !

Je lui donne la friandise qu'il avale goulûment. L'alezan semble être plus rassuré et à l'aise. C'est fou l'effet qu'une barre de céréale peut avoir sur lui ! On va croire qu'on le dope à ça ce poulain... Enfin plus si poulain que ça maintenant. Je tente de sangler la selle. Etrangement, j'arrive à le sangler au premier trou d'un seul coup. Vegas à l'air de s'en foutre. Bon très bien. J'essaye de le sangler un peu plus. En sentant la sangle, le fauve s'agite. Avant qu'il ne donne un coup de cul, je ferme la sangle de manière à ce que la selle tienne sans trop le serrer. Je lui donne ensuite du mou pour qu'il s'agite librement et évite qu'il me donne des coups.

- Aller, calme toi maintenant, chut...

L'alezan se rend compte qu'il ne peut pas enlever cette espère de ceinture en sautant dans tout les sens. Il s'arrête donc mais il n'a pas l'air ravi d'être dans cette situation. J'échange la longe normale contre celle de travail, puis prend la chambrière.

- On va faire la même chose que la dernière fois, tu devrais vite t'en rappeler.

Je me place au milieu du paddock. Vegas me suit, ne voulant pas être tout seul dans cette situation qui ne le rassure pas. Mais je l'empêche de m'approcher avec la chambrière. Je claque ma langue, essayant de l'inciter à avancer. Mais ça ne suffit pas. Je fais claquer la chambrière sur le sol, près de ses postérieurs, et le jeune cheval part au triple galop, en lançant coups de culs sur coups de culs, mécontent. Malgré sa vitesse, il décrit un beau cercle. Mais je veux qu'il soit dans un beau galop de travail, pas un galop de dératé ! Je tente de l'arrêter en exerçant des petites pressions sur la longe.

- Oh oh, doucement, tout doux...

Il se calme au bout de plusieurs tours. Il est maintenant dans un galop, rapide certes, mais régulier et plus calme. Je lui fait décrire plusieurs cercles à cette allure avant de le faire repasser au trot. A partir de ce moment, il se décontracte et se met à mâchouiller, pointant un oreille vers moi.

- Bien, très bien...

Je suis vraiment content de lui. Il fait énormément de progrès. Cette pile électrique qui charge tout le monde n'est pas un raté. Maintenant je le vois, il a un énorme potentiel. Je le fais repasser au pas et le laisse revenir vers moi. Il montrait quelques signes de fatigue mais ça à l'air d'aller. Je le caresse en souriant.

- Je suis vraiment très content de toi, t'es un super cheval.

Je lui donne de nouveau un morceau de barre de céréales au lait. Le jeune cheval retrouve un peu de son énergie et de son entrain après avoir avalé sa friandise préférée. Je vais essayer à nouveau de le sangler un peu plus, comme on sangle normalement. Un, deux trous de plus et ça suffit. Vegas se laisse faire désormais. Je le caresse et lui donne encore un bout de friandise. Pour qu'il s'habitue à être sangler comme ça, je le remet au pas en cercle autour de moi. L'alezan est désormais totalement à mon écoute. Cet exercice ne devrait donc pas être trop difficile. Je le met au trot en claquant ma langue et la chambrière. A la fin, il devrait associer un simple claquement de langue à la chambrière, et donc à avancer. Je le met ensuite au galop après quelques tours. Il est vraiment calme désormais, ses allures sont régulières et il mâchouille. Même si il a un galop assez rapide, mais bon on ne va pas chipoter ! Je le laisse repasser au pas de lui même. Il ne tarde pas trop et vient directement vers moi. Je le caresse et lui donne la moitié de ce qu'il me reste de barre de céréales.

- Comme tu es calme, je vais te présenter le filet et te donner le dernier bout de friandise après.

Je prends le filet et lui présente. L'alezan renifle ce nouvel objet et l'observe avec intensité. Il est juste curieux et à l'air de se demander à quoi ça sert. Au moins, il n'en a pas peur ! J'ai d'ailleurs bien envie de lui mettre... On va voir ce que ça donne ! Je met son licol en collier, et lui présente le mors. Pour lui ouvrir sa bouche, j'y met mes doigts et Vegas est contraint d'ouvrir. J'y insère le mors mais je n'ai pas le temps de mettre la têtière derrière ses oreilles qu'il agite sa tête avec mécontentement. Je retire le mors et lui donne le dernier bout de la barre de céréales. Je lui flatte son encolure : après tout c'est la première fois et j'ai quand même réussi à mettre le mors, ce qui n'était pas gagné !

- Bon, on va en rester là pour aujourd'hui, tu as bien bosser.

Je lui enlève la selle et le tapis et l'alezan se secoue de plaisir. Voyant qu'il a pas mal transpiré, je pense qu'une douche ne sera pas de trop. Et puis avec cette chaleur, ça ne peut que lui faire du bien !

- On va encore aller faire un truc nouveau pour toi, mais tu devrais bien aimer cette fois-ci.

Je met tout mon matériel sur le chariot et le laisse près du paddock le temps que j'aille faire une douche à Vegas. En principe, on ne devrait pas le voler ! Et puis je ferais ça après car sinon, le jeune cheval se serait rouler et la terre se serait coller à sa robe. Bonjour le pansage la prochaine fois ! Je guide donc Vegas vers la douche.
Fiche par Yuuki.
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Las Vegas et Josh, quand le potentiel du fauve se dévoile... Dim 22 Juin - 15:43

Sur ton résumé précédent, je t'avais dit que c'était trop court pour moi ... Celui-là était top ! Long, fluide, drôle, sympa ... WAW !
Bref :

⭐Confiance : 8%
⭐Moral : 8%
⭐Soin : 2%
⭐Santé : 8%

⭐Longe : 8

⭐Accepte le harnachement : +20%

⭐Points Cavalier : +8

Las Vegas et Josh, quand le potentiel du fauve se dévoile...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quand t'es malade, ben après... Tu sens l'fauve ! 06/12 à 9h45.
» Quand Vegas sort de son pré
» Quand haiti pourra-t-elle exporter vers RD?
» Potentiel agro-industriel du departement des Nippes.
» Josh Price [TERMINE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elevage d'Antan :: Infrastructures :: Les paddocks-