Votez pour le header de l'été !
Ca se passe par ici !
Inscriptions concours inter-ev !
Venez vous inscrire ici !
Nouveautés !
Venez les découvrir ici

Partagez|

Manon au rond de longe

InvitéInvité
MessageSujet: Manon au rond de longe Sam 5 Avr - 14:04


Ca reste entre nous ?


Bouillonnant, ronflant, le bel alezan à la fine et agile ossature se pavanait comme un petit coq sur le trajet, tentant par moments de m'arracher la longe des mains, par d'autres de me faire chuter ou essayant tout simplement de s'échapper. L'intenable animal allait bientôt se retrouver livré à lui même dans un endroit clos et n'aurai comme seule cible de destruction son esprit tourmenté. « Vas. Vas y. Va t'en. » encourageais-je Solstice en le lâchant dans le rond de longe. Il partit comme un fou, faisant des tours de piste comme une horloge possédée par le démon. Puis le vide dut se faire dans sa tête, il se stoppa net et ne fit plus un geste, plus un bruit. Il me croyait partie, il se sentait seul : il se sentait bien. Il errait dans le plus paisible des mondes, soufflant, nuque basse, se roulant par moments, s'ébrouant ensuite, calmement, tranquillement, posé et inconscient. Je n'osais pas bouger et tenais le mousqueton de la longe pour qu'il ne cogne contre rien et ne fasse pas de bruit. Je ne voulais en aucun cas troubler cet instant.
Mais les minutes passèrent et la contemplation de l'animal devint vite ennuyeuse. Je me hissais alors doucement sur la clôture et m'y asseyais. Il me regarda, grogna mais ne chargea pas. Je l'appelais alors : « Viens, oui c'est ça, c'est bien. Viens. » Il s'approcha et me renifla avant de s'en aller. Je descendais alors et l'appelais à nouveau. « Aller ! » Il trotta alors jusqu'à moi puis fit un écart avant de partir au galop, plongé dans sa torpeur, refaisant la course avec l'installation elle-même, hurlant sa colère à qui pouvait bien l'entendre. Il fonça à plusieurs reprises, essayant de me mordre, hennissant follement et affichant son irritabilité. Il tenta de me bousculer, voulu me passer dessus, mais s'énerva toujours plus en vain. Je restais statique, immobile, me dérobant de ses charges répétitives et ignorant ses menaces incessantes. Il hennit alors de plus en plus, parti en ruades et moments de folie, comme un esprit désespéré de ne pas être vu ou entendu. Il cherchait à en faire de plus en plus, encore plus, toujours plus. Il finit par s'arrêter net devant moi en hennissant de toutes ses forces. Ses yeux dingues et perdus cherchant dans mon regard une lueur d'intérêt. Mais rien, aucune émotion n'émanait de mon être, je me montrais de la plus grande indifférence. Après avoir vociféré un dernier et puissant cri, je lui répondit enfin. « Oh. » Un oh rond dans ma bouche, un oh de stop, un son ponctuant la fin de sa brouillonne et incompréhensible rédaction, son inutile monologue en aparté de la scène. Il souffla et me laissa attacher la longe au licol. « Au pas maintenant mon garçon. » Il s'exécuta comme si enfin ses oreilles venaient de se développer, d'écouter une sage parole pour la première fois. Attentives comme au premier son qu'elle entendaient. Il marcha deux tours à chaque main puis me suivit en dehors du rond de longe. Beaucoup moins tortillant qu'à l'aller.


InvitéInvité
MessageSujet: Re: Manon au rond de longe Dim 6 Avr - 9:23


Il va bien falloir s'entendre !



Sur le chemin, Solstice s'était montré perturbateur mais bien moins que la veille. Le petit s'était bien mieux tenu. Il regardait avec intérêt le rond de longe, espérant surement pouvoir s'y défouler plus que sur le trajet. Nous avancions jusqu'à l'entrée. j'ouvrais la barrière et laissait entrer le cheval avant de la refermer. Il commença à trépigner et à frétiller comme un petit poisson hors de l'eau. Je me mis alors au milieu et déroulai un bon flot de longe pour qu'il puisse évacuer son trop plein d'énergie sur un grand cercle en longeant les parois du rond.

Il hennit et partit dans une allure folle, l'agrémentant de ruades et de sauts de cabri. Les crins au vent il hennissait comme un fou et secouait sa jolie tête fine. Je le laissais faire et vider son jus, attendant le moment propice pour le mettre au travail. Il trotta ensuite, puis se remit à galoper, puis, usé par ses efforts, il s'accorda une pause en marchant lentement et en reniflant le sable, nuque et tête basses. Je l'appelais : « Viens garçon. » Il fit pivoter une oreille vers moi, puis son regard, puis son corps entier suivit. Je lui donnais une friandise à la pomme qu'il croqua avec appétit et qui redonna de l'éclat à son regard vif.

Je lui indiquais de revenir à son cercle puis d'un claquement de langue, lui demandait de marcher. Il s'exécuta, plein de bonne volonté du fait qu'il s'agisse de bouger. Je lui fit faire deux tours à chaque main puis lui demandais le trot. Il partit alors au galop, m'obligeant à le remettre à l'allure. Une fois au trot, j'attendais qu'il déglutisse son mors et qu'il tende sa ligne du dessus déjà à main gauche. Il lui fallut un moment avant de lâcher prise mais il finit par abaisser sa nuque et son encolure pour adopter une attitude de stretching. Je le faisait donc passer à main droite et attendais la même réaction à cette deuxième main. Je lui accordais ensuite une pause au pas et en profitais pour l'observer.

Il était mignon avec sa bouille, il me faisait craquer. Enfin, il me ferai d'autant plus craquer si il était posé, calme, doux, gentil, prévenant, avenant... Mais rien de tout cela ne semblait lui avoir été attribué par la nature.

Je me reconcentrais alors qu'il commençait à profiter de mon inattention pour s'écarter de son cercle initial pour partir je ne sais trop où. Je lui demandais le galop et tentais des variations d'allure à la longe. Dur challenge puisque les indications se faisant à la voix, Solstice n'était donc pas particulièrement compatible avec ce genre de pratique et méthode. Comme prévu, il ne fit qu'accélérer mais je ne m'en plaignit pas. Je rappelais le jeune cheval auprès de moi : « Viens là mon beau. » Il s'approcha doucement et souffla, un peu épuisé. Je lui offrais une friandise qu'il sut apprécier en mâchant doucement puis je l'emmenait vers la sortie du rond de longe. J'ouvrais la barrière et la refermais après notre passage. Nous nous dirigions alors vers les écuries.


InvitéInvité
MessageSujet: Re: Manon au rond de longe Ven 11 Avr - 10:07

Premier Résumé :

Tout simplement, un très bon travail ! Tu prends le temps d'observer le Solstice, très bon choix vu son type. Franchement, c'est sur que tu vas faire un bon travail avec lui !

Confiance : + 8%
Moral : + 6%
Santé : + 6

Ethologie (point de vue du travail en liberté ^^) : + 8

Pts cavaliers : + 8

Deuxième résumé :

Très joli travail ! Tu le pousses à bien s'étendre et s'étirer. franchement, c'est super !

Confiance : + 8%
Moral : +7%
Santé : +6%

Longe : + 8

Pts Cavaliers : + 8
InvitéInvité
MessageSujet: Re: Manon au rond de longe Dim 13 Avr - 15:29


Solstice ou la Pochette Surprise !



Calmes, nous nous approchions du rond de longe. Le beau Solstice trépignait d'une légère impatience de se défouler mais se contenait avec brio. J'ouvrai le rond et le refermais après que nous y soyons entrés. Je me postais au centre alors que l'alezan prenait déjà place contre la barrière dans un pas rapide et pressé. « Aller Hop ! » sur ce, l'animal s'élança au galop, voulant détendre son dos et ses articulations. Il galopa deux tours et demi environ, tortillant des fesses et ruant contre la paroi. Puis ce fut le calme et il redescendit en pression jusqu'à marcher tranquillement.

Je le laissais se poser quelques instants puis l'encourageais à partir au trot. Il y partit alors, tout fier de montrer ce qu'il avait apprit la dernière fois. Il se détendit doucement et abaissa sa nuque lentement vers le sol comme hypnotisé par le reflet lumineux du sable dans ses yeux noisettes.
Je le fis changer de main et attendis cette même baisse de garde et d'attention, ce relâchement aveugle. Je le félicitais et lui demandais de s'arrêter. Ce à quoi il répondit par quelques ruades et quelques foulées de galop, les oreilles en arrière. « Là mon garçon, là doux. » Il reprit ses esprits et les contint, revenant calmement au trot puis au pas et s'arrêtant enfin. Je marchais jusqu'à lui et lui offrais une petite friandise à la pomme dans le creux de ma main. Il la happa goulument et la mastiqua longuement.

Je détachais la longe et la posais sur la barrière pour laisser le bel animal évoluer en liberté. Il trotta alors autour de moi, cherchant visiblement à m'impressionner. Je le regardais indifférente et le laissait faire des rondes et des rondes, d'interminables et inutiles rondes. Il s'arrêta finalement et s'approcha pour réclamer une caresse. Mais dès qu'il l'eu obtenue, il s'en alla, jouant au dur petit prince.
Je repris alors la longe et lui rattacha pour le sortir.
Bien que ce ne fut qu'une brève séance, il me semblait prêt à passer à autre chose.


avatar
Josh"Légende Vivante
Féminin Verseau Messages : 2363
Date de naissance : 22/01/1997
Date d'inscription : 02/08/2013

Voilà qui je suis ♪ : Hey ! :3 Je m'appelle Chloé, j'ai 18 balais et je suis étudiante en physique chimie ! Je pratique l'équitation depuis... heu depuis 8 ans déjà ! (je me sens vieille xD) J'ai juste mon galop 4, mon objectif n'étant pas spécialement de les passer. L'équitation est avant tout un loisir pour moi et surtout une vraie passion. Je n'ai pas de cheval à moi, cela demande pas mal d'argent et de responsabilités mais peut-être que plus tard j'en aurai un ! En tout cas c'est mon objectif ! ^^


Fiche de cavalier
Chevaux possédés: Las Vegas d'Antan (DP avec Lys)
Points cavaliers:
900/900  (900/900)
Galop:
9/9  (9/9)
Voir le profil de l'utilisateur http://elevageantanv3.forumactif.org
MessageSujet: Re: Manon au rond de longe Dim 13 Avr - 16:36

Tu as réussi à le garder calme et a ce qu'il t'écoute ! La prochaine fois le travail se fait sur son dos ?

    Confiance +5
    Moral +5
    Santé +4

    Pts cavaliers +3 (c'est court ^^)
    Longe +4
Contenu sponsorisé
MessageSujet: Re: Manon au rond de longe

Manon au rond de longe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» manon-hp
» manon caniche 5 ans (02)
» Présentation de Manon Aubry
» Le compte est rond
» L'erreur de nos soupçons est souvent sans retour. (Manon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elevage d'Antan :: Infrastructures :: Le rond de longe-