Votez pour le header de l'été !
Ca se passe par ici !
Inscriptions concours inter-ev !
Venez vous inscrire ici !
Nouveautés !
Venez les découvrir ici

Partagez|

Kimy Zimmerman et All Right des Quartz CSO n°1

InvitéInvité
MessageSujet: Kimy Zimmerman et All Right des Quartz CSO n°1 Sam 15 Mar - 12:15

    LA VEILLE DU CONCOURS


    On était la veille du concours de CSO, et j’avais bien l’intention de m’occuper un peu d’All Right et de le bichonner un peu. Certes il était tard et la pluie commençais à tomber ainsi que le soleil, mais je voulais au moins lui laver la crinière et la queue et le brosser un maximum. Comme ça le lendemain je n’avais plus qu’à lui tresser les crins et passer un coup de brosse rapide, car je me doutais que je n’aurais pas beaucoup de temps avant mon passage. Aussi j’arrivais à l’écurie classique avec mon sac de pansage et un shampooing aux huiles essentiel de lavande.

    « Salut mon beau, demain c’est le grand jour, on va sauter et on serra rien que toi et moi toute la journée, chouette non ?? »

    Mon gros patapouf me regardait d’un œil tendre et affectueux. Et il me poussa du bout du nez quand je rentrais dans le box. Je sourie et je le grattouillais à l’auge pour le récompenser. Puis je sortie mon étrie pour les crins et entrepris de démêler la crinière, ce qui ne fut pas chose facile car il y avait pas mal de nœuds ici et là. All Right pour ne pas me faciliter la tâche secoua la tête, alla farfouiller dans le sac de brosse et tenta même de me mordiller la manche.


    « Eh dit donc, t’a pas envie de me rendre la tâche facile toi !! Laisse toi faire un peu et arrête de t’agiter, faut bien que je te bichonne un peu pour que tu sois tout beau demain, non mais !! »


    Mais All Right continua son cirque et je réussis tant bien que mal à finir la crinière qui avait une bien meilleure allure. Puis je m’occupais des crins de la queue qui, pour une fois, n’avait pas de noues dans tous les sens et ce fus bien plus rapide. Puis je lui mis le licol éthologique et partie vers la douche avec le shampooing dans l’autre main. Là encore ce ne fus pas de tout repos car All Right voulait jouer avec l’eau et après m’avoir aspergé avec l’eau qui sortait du tuyau d’arrosage il me regardait l’œil pétillant de malice, heureux d’avoir fait une bêtise et que je sois trempée de la tête au pied. Je secouais la tête et une fois que la crinière et la queue fussent mouillé, je mis du shampooing dans mes mains et appliquait minutieusement sur les crins de la crinière pour commencer et fit bien mousser le tout. Je rinçais abondamment la crinière jusqu’à qu’il n’y ai plus une once de savons dans la crinière. Puis je recommençais l’opération avec la queue. All Right secoua la queue et il m’aspergea de shampooing partout sur le T-shirt et le jeans.

    « T’es fier de toi mon bonhomme ?? Suis déjà trempée et j’ai pris une douche avant de venir, suis bonne pour y retourner tout à l’heure !! »


    All Right henni de bonheur, tout fier de lui. Une fois la queue bien propre en qu’il n’y eu plus de savon nulle part, j’entrepris de bien essorer, d’abord à la main, puis je pris une serviette pour sécher un maximum les crins. Puis je revins au box, All Right dans mon sillage. Et je démêlais à nouveau les crins pour qu’ils soient de nouveaux égaux. Enfin je pris une paire de ciseaux et entrepris d’égaliser la crinière. Enfin je pris mon étrie et le brossa longuement sur les parties charnues (sauf le ventre ou je passais rapidement). All Right s’agitait un peu pour me montrer qu’il était tout content de cette marque d’attention et pris le bouchon dans sa bouche, comme pour me dire qu’il était assez propre comme ça. Je rigolais de bon cœur et changea de brosse. Je brossais également les sabots car j’avais l’intention de mettre de l’onguent sur les sabots pour assouplir un peu la corne. Et j’en profitais pour curer les sabots et bien dégager la fourchette. Puis je terminais mon coup de bouchon partout ailleurs sur le corps. Une fois tout cela terminé je regardais le résultat et j’en étais plutôt satisfaite. La robe reluisait dans la pénombre et les crins encore un peu humide ondulait également. Pour parfaire ce brossage pratiquement parfait, je sortie le pinceau et l’onguent du sac et j’appliquais une couche généreuse sur la sole et insistait bien sur la fourchette. Sans oublier la corne. Une fois le premier sabot fait, j’attaquais les trois autres. Évidement All Right ne voulait pas toujours me donner son sabot et quand je l’avais en main il le retirait, rien que pour m’embêter. Mais après mainte ruse je réussis à terminer le graissage des sabots, et j’en étais on ne peut plus ravis.Je rangeais l’onguent et le pinceau dans le sac de brosse, fit une dernière caresse à All Right ainsi qu’un dernier bisou sur le chanfrein et sortie du box.


    LA PREPARATION



    Et voilà c’est le grand jour, aujourd’hui c’était le jour du CSO organisée à l’élevage…

    BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIPPPPPPPPP BIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIPPPP


    « Mon dieu, mon réveil, il est quel heure ?? »


    J’ouvre difficilement les yeux et relève un peu la tête pour regarder le réveil qui continue de lancer sa sonnerie : 5h30.

    « Il est super tôt, pfffff »


    Je me lève difficilement et je prends le temps de m’étirer pour réveiller tranquillement les muscles, je mets un vieux jeans et j’enfile un T-shirt : inutile de salir ma tenue de concours avant le dit concours. Mes affaires de concours sont déjà empaqueté (heureusement que je l’ai fait hier soir hein), je les prends avec moi et avant de partir je prends quand même le temps de boire un café et de manger un muffin.

    Allez, direction les écuries, je devais encore natter la crinière d’All Right et vue la touffe et l’épaisseur des crins j’avais de quoi faire. Arrivée à l’écurie, avec les affaires du gros patachon, je me dirige tout droit vers son box.

    « Salut mon gros, alors au taquet pour le concours ?? C’est du saut, tu devrais aimée, t’a toujours aimé les concours de saut toi. »

    All Right était encore endormie, normal il n’était que 6h du matin. Je pris le temps de le regarder un moment, heureusement que je l’avais bien brossé hier et que j’avais lavé et démêlé ses crins hier, mais un coup de brosse supplémentaire ne serait pas de trop. Je dépose tout mon bardas dans un coin du box et sors la brosse pour les crins, autant commencé par le plus chiant au moins les pions seront réglé tout de suite.

    Je commence à démêlé la crinière, qui par bonheur était restée dans un très bon état depuis la veille au soir, All Right continuait de somnoler et ne semblait pas totalement percuté que j’étais dans son box en train de m’occuper de ses crins de crinières. Tant mieux d’ailleurs ! Les crins étant propres, il reluisait dans la pénombre du box et était tout soyeux. Puis je pris une poignée de crin et commençais à natté en partant du haut de l’encolure puis descendit progressivement vers le garrot. La crinière était longue et relativement épaisse et à chaque fin de natte je mettais un petit élastique noir ou blanc en fonction de la couleur du crin (eh oui même sa crinière est bi-colore). All Right commençait tout doucement à se réveillé, donc à s’agiter, ce qui rendait la tâche encore plus difficile qu’elle n’est déjà à la base.

    « Pfff mon coco, ce n’est pas le moment, c’est déjà pas facile, mais en plus si tu t’y mets ça va vraiment pas aller !! Je sais que tu dois avoir faim mais avant je voudrais finir les nattes, quitte à ce que je te donne ta ration avant de former les pions, donc maintenant tu patiente encore quelques minutes s’il te plait !! »



    All Right un peu surpris par mon ton, se calma presque aussitôt et je pus ainsi finir les nattes… Elles étaient assez fine (bon pas trop non plus mais en tout cas elle n’était pas grossièrement faite) et j’en avais fait plein. Comme All Right semblait s’être calmé, j’en profitais pour faire la formation des pions dans la foulée, j’avais super mal aux doigts, mais fallait bien ce qu’il faut pour être présentable devant les juges. J’enroulais chaque natte pour former le pion et c’était tout aussi long que de tressé la crinière. Mais le résultat était assez réussit et j’en étais super fier. Je lui avais laissé le toupet libre, c’était plus élégant à mon avis, et je décidais aussi de lui laisser la queue libre, pas besoin de faire de natte, on n’était pas en concours de dressage que je sache ! Une fois les pions terminé, je partie lui cherché sa ration d’avoine, il était quand même 7h30 du matin, l’heure de manger pour nos amis les chevaux. Revenant 10 minutes plus tard avec un seau remplie d’avoine et de son que je lui versais dans sa mangeoire, All Right se jeta dessus comme s’il n’avait pas mangé depuis 4jours. Pendant qu’il mangeait, j’en profitais pour lui passer un dernier coup de bouchon et démêlé les crins de la queue. Puis ce fut l’heure de me changer, ce que je fis dans le box directement pour être un peu plus tranquille. Et je partie à la carrière pour aller repérer le parcours.


    REPÉRAGE



    Le premier obstacle était un croisillon de 50cm au milieu, bon rien de compliqué pour commencer puis ce fus le tour d’un vertical de 60cm. Ça passe encore. Puis un double croisillon de 50cm chacun. Je devais par contre faire un demi-cercle très court pour arriver sur le double, mais je savais qu’avec un bon échauffement il y avait possibilité de le faire réagir au quart de seconde pour réussit ce coup de maître. Le n°4 n’était rien d’autre qu’un vertical de 70cm mais il fallait faire pratiquement tout le tour de la carrière car il était collé à la barrière. Mais en le laissant galoper et admettons que j’arrive à allongé ses foulés et à la reprendre quelques foulées avant le verticale pour éviter qu’il me fasse une barre, c’était possible. Le n°5 un oxer de 80cm était à la sortie d’une courbe et il était assez proche du n°4 mais ça devrait aussi passé. Le 6 (croix de 70cm) aussi sortait d’une courbe mais il fallait bien prendre l’oxer bien au centre et sortir bien droit pour réussir à faire une courbe propre et correcte. Et enfin le n°7 qui était aussi une croix de 70cm était tout aussi facile mais il était sur une courbe et il fallait passer au milieu du double 3a et 3b mais pas trop difficile. Bon dans l’ensemble le parcours n’est pas du tout difficile et ce sont des exercices que j’avais déjà fait à l’entrainement et je savais qu’All Right réagirait plutôt bien, il fallait simplement bien l’encadré et l’empêcher de s’emmêler les pinceaux pour éviter les catastrophes. Je revins au box et sella All Right pour aller au manège faire la détente. Il a eu le temps de digérer un minimum. Je lui mis son tapis blanc avec un amortisseur noir. Je lui mis son collier de chasse sur lequel je pouvais fixer la martingale amovible. Je lui mis ses protections, son filet défis les rênes pour passer les anneaux de la martingale et je partie au manège.


    LA DÉTENTE

    Quand j’arrivais au manège il n’y avait encore personne : normal j’étais la première à passer. Je descendis les étriers et re-sanglais de deux trous. Sans oublier d’étirer les antérieurs pour éviter les plis au passage de sangle. Puis je me mis en selle en toute souplesse. Je marchais déjà dans un premier temps rênes longue sur la piste. Je regardais un peu les obstacles que l’élevage avait installés pour l’échauffement : un croisillon de 50cm, un vertical de 70cm et un oxer de 80 cm. Bon c’est le genre d’obstacle qu’on allait de toute façon devoir sauter pendant l’épreuve, donc pas de soucis à se faire.

    All Right commençais à se sentir à son aise, et je remontais progressivement sur les rênes et commença à le travailler sur le plat en l’incurvant. Dans un premier temps, All Right ne voulais pas se mettre sur la main, mais en l’encourageant et en donnant des jambes, il s’assouplissait progressivement. Quand je le sentais bien au pas, progressivement je le travaillais au trot, d’abord sur de courte durée pour travailler son équilibre, puis sur des durées un peu plus longue. Tout en travaillant au deux mains, je continuais de l’assouplir dans l’encolure. All Right devenait de plus en plus réceptif à mes demandes et dans cet optique-là, je le présenta face au petit croisillon qu’il sauta beaucoup trop haut. Je le remis sur un cercle au trot et revint face au croisillon. Cette fois le bel étalon pie sauta sans forcer.

    Dans la suite de mon échauffement, je le mis sur un cercle au galop à main gauche et le présenta face au vertical de 70cm. All Right plia correctement les antérieurs sans laisser trainer ses postérieurs et passa le vertical haut la main. Puis je le repassai au trot et me mis à main droite sur un cercle au galop et le représenta face au vertical qu’il passa tout aussi facilement.

    Pour parfaire mon échauffement, je présentai All Right face à l’oxer de 80cm, All Right eu un instant d’hésitation, mais en donnant des jambes il sauta l’oxer sans trop de difficulté.

    « Bonjour à vous, bienvenue à ce premier CSO de l’élevage, l’épreuve est sur le point de commencer, il y a beau soleil vous attend aujourd'hui malgré qu’il a plu cette nuit. Et nous appelons tout de suite le 1er concurrent qui est : KIMY ZIMMERMAN et All Right des Quartz, un étalon Irish Cob de 10ans. Merci de vous présenter à la carrière principale. »


    Déjà ??? Heureusement que j’ai pu faire quelques sauts au manège. Je sortie du manège et me dirigeais vers la carrière principale tout en me remémorant mon parcours.


    LE PARCOURS


    Je rentrais dans la carrière au petit trot et fis le tour de la lice tout regardant les obstacles, All Right lui, les défiait du regard. Je repasse au pas et m’arrête face au juge et les salua de la tête. Ils me répondirent d’un hochement de tête et je repartie au trot en attendant le son de la cloche de départ.

    Je l’entendis quelques secondes plus tard et enclenchais le galop et pris le départ : un croisillon de 50 cm au milieu, All Right sauta un peu trop haut pour montrer que c’était facile. Bon ça passe c’est cool. Puis je continuais vers le n°2 un vertical de 60cm. All Right frôla la barre avec les postérieurs mais elle ne tomba pas. OUFFFFF. All Right secoua la tête et leva légèrement les fesses pour montrer son désaccord.

    « Aller mon garçon, on se concentre, le double maintenant. »

    Je fis un demi-cercle juste après le n°2 et le présenta face au double croisillon. Et d’un coup je repérais une sortie pour aller un peu plus rapidement sur le n°4 sans avoir besoin de faire tout le tour de la carrière. All Right passa les deux croisillons du double comme à la parade et une fois sortie, fis faire un demi-tour à droite, passa entre l’oxer n°5 et la croix n°6, longea le double passa à côté du 7 et présenta l’étalon pie noir, face au n°4, un vertical de 70cm blanc et bleue, je lui demandai d’allonger ses foulées comme à l’entrainement en foulée croissante et All Right sauta comme à la parade. Je lui demandai à nouveau un demi-cercle un peu serré, et repartie sur des foulées croissantes pour le présenter face à l’obstacle n°5 qui était oxer de 80 cm orange bleue vert. J’arrivais bien droit sur la double barre et All Right l’effaça à nouveau comme à la parade. Je laissai All Right aller droit et j’eus les yeux rivés sur le n°6 qui était une croix de 70 cm mauve et blanc, et je le fis tourner très très court et il y eu une demie foulée pour sauter la croix, All Right trouva les ressources pour sauter car c’était super court et je ne sais pas comment il a réussi à sauter sans toucher la barre. Mais mon loulou le fit. Enfin pour terminer en beauté mon parcours, je passai au milieu du double et présenta l’étalon face au dernier obstacle : une croix de 70cm mauve et blanc sur lequel il sauta sans forcer le moins du monde. Enfin je passai la ligne d’arrivée et laissa All Right galoper les rênes mi longue.

    Ça y est on a fini le parcours sans trop de difficulté, même si j’ai fait des petites erreurs et mis dans des situations un peu difficile mon patachon, mais il s’en est plutôt bien sortie et j’en étais très fier.

    Je sortie de la carrière au pas et partie faire un tour avant de le ramener au box


    LE RETOUR AU BOX

    Avant de revenir au box, je fis le tour du domaine tranquillement au pas, pour qu’All Right prenne le temps de reprendre son souffle et qu’il sèche un peu car il était détrempé. Le concours était terminé, maintenant on avait plus qu’à attendre les résultats.

    Une fois arrivée devant l’écurie classique, je dessanglai de deux trous et je descendis de mon cheval, remonta les étriers et rentra au box. Je lui enlevai toute ses affaires du dos : selle, martingale, collier de chasse, filet et protection.

    Comme il fessait beau dehors et pas trop froid, je préférais le doucher entièrement (sauf les crins bien sûr). Je lui mis son licol et partie vers la douche avec un shampooing bon marché.

    Évidement à la douche, All Right voulais jouet avec le tuyau d’arrosage et l’eau qui en sortais. Je riais de bon cœur et le laissa jouet et s’abreuver à son aise. Puis je réussis tant bien que mal à lui mouiller le corps des deux côtés. Je fermai le robinet d’eau et appliqua une large dose de shampooing dans les mains et frotta énergiquement partout sur le corps (sauf la tête bien sûr ainsi que sa partie intime). Le shampoing moussait bien et bientôt je ne vis que le blanc de la mousse sans rien apercevoir de la robe bicolore de l’étalon. Enfin je rallumai l’eau du tuyau et rinça abondamment le corps de mon protégé. Il semblait apprécier cette marque d’attention et me regardai d’un œil très malicieux.

    « Ouloulou, je sens que tu vas me faire une bêtise toi. »

    Je sourie de plaisir, et une fois débarrassé de toute la mousse qu’il avait sur le corps, je me mis en quêtes de chercher de quoi « essorer » l’étalon, je cherchais désespérément le couteau de chaleur, il y en avait toujours un à la douche… Tout d’un coup All Right henni faiblement. Je me retourne pour voir ce qu’il trafiquait et je le vois avec le couteau de chaleur en bouche avec ses yeux pétillants de malice, heureux d’avoir fait une bêtise de plus. Je lui pris le couteau de chaleur de la bouche en tirant d’un coup sec, tout en levant les yeux au ciel. Puis j’entrepris de lui enlever la plus grande partie de l’eau qui était présente sur son corps.

    Tout en étant à la douche j’en profitais pour lui enlever ses pions. Inutile de perdre les élastiques dans le box, il risquait de les avaler et c’était dangereux pour la digestion des chevaux. A la fin sa crinière était toute ondulée dû aux nattes des pions et ça lui donnait un certain charme. Je souris de plaisir et le détacha de l’anneau et revins au box.

    Avec un chiffon, je séchais un peu ses paturons ainsi que la corne des sabots. Je lui avais graissé hier, donc inutile de le faire aujourd’hui. Je lui passais un rapide coup de brosses dans les crins et lui donna sa ration. Je lui enlevais le licol et lui donna un dernier bisou sur le chanfrein et partie vers la carrière pour voir les passages des autres concurrents.
avatar
Josh"Légende Vivante
Féminin Verseau Messages : 2363
Date de naissance : 22/01/1997
Date d'inscription : 02/08/2013

Voilà qui je suis ♪ : Hey ! :3 Je m'appelle Chloé, j'ai 18 balais et je suis étudiante en physique chimie ! Je pratique l'équitation depuis... heu depuis 8 ans déjà ! (je me sens vieille xD) J'ai juste mon galop 4, mon objectif n'étant pas spécialement de les passer. L'équitation est avant tout un loisir pour moi et surtout une vraie passion. Je n'ai pas de cheval à moi, cela demande pas mal d'argent et de responsabilités mais peut-être que plus tard j'en aurai un ! En tout cas c'est mon objectif ! ^^


Fiche de cavalier
Chevaux possédés: Las Vegas d'Antan (DP avec Lys)
Points cavaliers:
900/900  (900/900)
Galop:
9/9  (9/9)
Voir le profil de l'utilisateur http://elevageantanv3.forumactif.org
MessageSujet: Re: Kimy Zimmerman et All Right des Quartz CSO n°1 Sam 12 Avr - 12:23


Commentaire général :
    Il est vraiment mignon ce All Right ! Même si tu n'es plus sa propriétaire on ressent encore votre complicité ! En tout cas, beau parcours ! J'aime bien la petite phrase de conclusion qui donne un point de vue critique sur le parcours. Sinon, bonne idée l'intro de la veille du concours ! Comme ça, ça te donne moins de travail a faire le lendemain.

    Notation : (n'a aucune influence sur le classement)
    Confiance +16
    Moral +16
    Soins +17
    Santé +15

    Points de discipline +14
    Points cavaliers +15

Score :
    Note : 15/20
    Points de discipline : 9
    Résultat final : 15 x 3 + 9 x 0.4 = 48.6
    Classement : 2/ 3

Kimy Zimmerman et All Right des Quartz CSO n°1

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Quartz du Mesnil [VALIDE]
» Enfin une utilité aux Quartz étoilés
» Kimy charmant petit x caniche 3 a (78)
» Un Toxico au Manoir.(Pv Kimy Androux) [Terminé]
» Nuage de Quartz apprenti guérisseur du Clan de l'ombre ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elevage d'Antan :: Compétitions :: Archives des Concours-