Votez pour le header de l'été !
Ca se passe par ici !
Inscriptions concours inter-ev !
Venez vous inscrire ici !
Nouveautés !
Venez les découvrir ici

Partagez|

retrouvaille avec All Right en CSO

InvitéInvité
MessageSujet: retrouvaille avec All Right en CSO Lun 3 Mar - 17:11

    Une fois arrivée à la carrière avec le gros machin pie noir qui ressemblait à une vache mais qui était en réalité un excellent cheval de saut (normal c’est moi qui l’ai débourré) bourré de talent, je pris le temps de marcher un peu dans la carrière, il y avait d’un côté quelques obstacles pour l’échauffement, tels que des croisillons, des verticaux qui ne dépassait pas 40 à 50cm de hauteur et un oxer de 60cm et dans l’autre partie de la carrière, il y avait tout un parcours de saut d’une hauteur maxi de 1mètre de haut. Bon pas besoin de se casser une jambe, All Right pouvait sauter cette hauteur là les doigts dans le nez... Euh pardons, les sabots dans les naseaux…

    Enfin je mis pied à l’étrier, en ayant ressanglé au préalable et étiré les antérieurs. Quel bonheur d’être à nouveau sur son dos, bien que beaucoup plus large qu’à mon souvenir, mais rien que d’être sur son dos me donnait des frissons de bonheur.

    Je pris de longues minutes au pas, pour qu’il se réhabitue à moi, et je savais aussi que c’était le meilleur moyen pour qu’il m’écoute au mieux par la suite et qu’il soit réceptif à mes demandes. Evidemment, le bel étalon voulait tout de suite trotter voir même galoper. Mais je l’obligeais vraiment à rester au pas.

    « Eh coco, si tu veux aller à l’allure supérieur, va déjà falloir que tu sois attentif à mes sollicitation au pas, car sinon on reste au pas toute la séance et on ne saute même pas, t’a compris ? »

    All Right encensa et amorça un petit coup de cul, pour me faire comprendre qu’il comprenait mais qu’il n’était quand même pas d’accord et qu’il voulait tout de suite aller plus vite.

    « Oui bien sûr, pour que tu te claque un muscle pendant l’entraînement ?? Mais t’a craqué mon beau !! »

    Je le mis alors sur un cercle assez petit et tenta une incurvation. Il n’aimait pas le dressage et je le savais pertinemment, mais il fallait qu’il passe par là pour être un peu plus détendus et plus réceptif à la barre, bien que je savais qu’il était très respectueux et n’était pas du genre à faire tomber une barre quelle qu’elle soit.

    All Right renâcla, ne voulais pas baisser la tête et s’incurver. Plutôt que d’insister avec les mains, j’accentuais ma demande avec les jambes, sans pour autant le mettre dans le trot. Les rênes bien tendue, et les jambes bien à leurs places, il finit enfin par céder et se mis sur la main. J’en profitais pour le pousser vers l’extérieur du cercle et en faire un plus large.

    Je fis la même chose à l’autre main, cercle assez petit et obligation de s’incurver, et une fois incurvé, j’élargie le cercle avec ma jambe et ma rêne intérieur. Puis quand je le sentis bien, je le travaillai au trot. Heureux de passer à l’allure supérieur il encensa de bonheur et se mis de lui-même sur la main. « Tiens curieux tout ça. » pensais-je.

    J’en profitais pour travailler diverses figures : serpentines, huit de chiffre, cercles, incurvation, contre incurvation, épaule en dedans etc. Certes il le faisait à contre cœur mais il s’exécuta tout de même.

    Une fois que je le sentais bien chaud et à mon écoute, je décidais de passer tout de suite à l’échauffement sur les barres, on galopera assez pendant la séance, inutile de le fatigué tout de suite, même si je savais qu’il avait une grande endurance, mieux valait y aller progressivement.

    Je le mis au trot, un trot bien énergique, pas trop rapide, ni trop lent : un bon trot quoi. Et sur la main et je le présentai face au croisillon, j’anticipais son accélération et réussit à bien le contenir pour qu’il reste bien stable et nous passâmes le croisillon sans aucun soucis. Je sautais le croisillon trois fois à chaque main, mais ce n’était qu’un « hors d’œuvre ». Par la suite je travaillai sur le verticale de 50cm d’abord au trot deux fois à chaque main. All right voulait me montrer que c’était facile et sautait un peu trop haut à mon gout, mais bon s’il voulait me faire plaisir, tant mieux.

    Par la suite je repassai le vertical mais au galop, alors évidement je lui demande le galop sur un cercle pour être sûr et comme je pouvais m’y attendre, il « péta » en l’air mais comme je l’ai jamais, au grand jamais, vue faire. Il m’enchaîna trois quatre coups de coup (bon j’avoue j’ai arrêté de compter a la troisième ruade de bonheur). Il était tellement euphorique de pouvoir enfin galoper qu’il libéra son trop plein d’énergie. Faut dire, et je ne sais sérieusement pas comment j’ai fait pour rester en selle mais je suis bel et bien resté en selle, me demandais pas par quel miracle, mais voilà.

    Quand All Right se fut calmer et que son galop « coulait plus » et qu’il était plus « zen », je le présenta face à vertical de 50cm et j’enchaînai par l’oxer de 60cm dans la foulé.

    J’avais pour ainsi dire « terminé l’échauffement » et All Right avait déjà bien transpiré, mais il semblait aussi frai qu’en entrant dans la carrière. Aussi ais je décidé d’aller tout de même faire un petit tour sur le parcours dans la carrière d’à côté, pour voir à quoi tout cela ressemblait. Il y avait pas mal d’obstacles, et un large choix de tracé : des lignes courbes, des doubles, des triples, un bidet, et la bonne blague : une rivière. Enfin de quoi faire son bonheur.

    Mais pour une première séance j’avais plus l’envie de faire un enchaînement assez simple aussi j’ai opté pour le parcours suivant :

    - Verticale isolé
    - Oxer isolé
    - Bidet
    - Double : oxer, verticale
    - Verticale isolé
    - Triple : oxer, verticale, verticale
    - Et pour finir les pneus

    Rien de très compliqué en soit, mais il fallait bien compter ses foulés dans le double et le triple car c’était des foulés assez courte et il ne fallait pas rentrer trop fort pour bien caler les foulés.

    Aussi je le mis au trot puis au galop sur un cercle et le présenta face au premier obstacle, approche correcte, battue d’appel impec, plané un peu haut et réception ok. Bon pas mal mais je savais qu’il pouvait faire bien et tenta de le « pousser » un peu plus en lui donnant plus « de peps » pour qu’il ait un galop un peu plus « léger ». Puis arriva l’oxer. Là mon loulou me fit un saut clair net et précis, en gros quelques chose de juste parfait quoi. J’étais euphorique et super contente et continua sur le bidet qu’il me sauta tout aussi bien que l’oxer. Je sentais qu’All Right se « réveillé » enfin, il prenait enfin conscience qu’ont enchainé un parcours et qu’on était plus du tout à l’échauffement qui le barbait un peu. Aussi, quand je le présentai devant le double, il avait les oreilles en avant, bien tendu au bout des rênes, attentifs à mes jambes et quand je lui donnai le top face à l’oxer il s’élança sans forcer. Réception, une foulé, deux foulés, trois foulé, top et le vertical fus passé, un vrai bonheur. Une boucle pour le présenter face au vertical qui cumulait à un mètre de haut, pression des mollets et All Right s’envola bien comme il faut sans forcer le moins du monde. Attend ce n’est pas fini mon loulou, nous voilà devant le triple : l’oxer il me l’avala sans aucun soucis, les trois foulés entre l’oxer et le vertical, passa comme une lettre à la poste et les deux foulés entre les deux verticaux tout aussi facile. Enfin on termine sur les pneus, un obstacle que je n’avais jamais passé de ma vie, mais All Right sauta sans regarder le moins du monde. Je fini sur un cercle pour le remettre au calme ce qui ne fut pas évidement car « monsieur la vache pie noir » (ne lui dite pas ça, il risque de se vexer et de plus vouloir faire quoi que ce soit) voulait continuer de sauter, mais je l’obligeais à repasser au trot et au pas. La séance c’était mieux passé que je ne pensais et je préféré ne pas trop forcer les choses.

    « Bravo mon grand, très belle séance, un bon bouchonnage et deux carottes au box pour te féliciter, car t’a sauté comme un dieu. Je suis trèèèèèèèèèèèèès fier de toi mon beau. »


    Je le laissai marcher rênes longue une bonne dizaine de minutes avant de désangler et de rentrer à l’écurie.
avatar
VivaraiseLégende Vivante
Féminin Balance Messages : 2159
Date de naissance : 02/10/1997
Date d'inscription : 27/08/2013

Voilà qui je suis ♪ : Hey!
Moi c'est Anne. Perso comme derrière mon écran. Mais par ici on a tendance à m'appeler Viva'. Je suis une personne assez sociable mais assez réservée à la fois (oui oui je suis compliqué et je l'assume XD). J'adore l'équitation et tout ce qui va avec, faire les boxs ou les cuirs ne me gênent pas tant qu'il y a des chevaux à regarder dans les parages. Je monte depuis une dizaine d'années bien que je ne sois titulaire que du galop 4 (enfin j’espère bientôt le 5).
Je suis sur EA depuis un petit bout de temps maintenant et Admin depuis environ 1 an et c'est avec plaisir que je répondrai à toutes vos questions ou, si vous avez des problèmes, ma boite de réception vous est ouverte! N'hésitez pas!
A bientôt!

Localisation : Valence/Toulon à partir de septembre

Fiche de cavalier
Chevaux possédés: Broken Heart, Rainbow d'Antan, Just a Break (en DP avec Tiney), Color Addict of Far Away
Points cavaliers:
900/900  (900/900)
Galop:
9/9  (9/9)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: retrouvaille avec All Right en CSO Mar 4 Mar - 15:33

C'est bien par contre il y a pas mal de fautes d’orthographe... (un vertical s'écrit sans -e par exemple...)

Confiance +6
Moral +7
Santé +6

Saut +6

Points cavaliers +7

retrouvaille avec All Right en CSO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Des Retrouvailles inattendu...[PV Reve du passé]
» Adieux avec Damon/Retrouvaille avec Elena (PV Elena-Damon-Hannah)
» Retrouvaille avec un ami proche...[PV Alex Randall]
» Retrouvaille entre frère et soeur feat Rebekah
» Gros Mek avec CFK et Krameur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elevage d'Antan :: Infrastructures :: Les carrières-