Votez pour le header de l'été !
Ca se passe par ici !
Inscriptions concours inter-ev !
Venez vous inscrire ici !
Nouveautés !
Venez les découvrir ici

Partagez|

"Pastèque" et Josh : le mot "normal" n'existe pas

avatar
Josh"Légende Vivante
Féminin Verseau Messages : 2363
Date de naissance : 22/01/1997
Date d'inscription : 02/08/2013

Voilà qui je suis ♪ : Hey ! :3 Je m'appelle Chloé, j'ai 18 balais et je suis étudiante en physique chimie ! Je pratique l'équitation depuis... heu depuis 8 ans déjà ! (je me sens vieille xD) J'ai juste mon galop 4, mon objectif n'étant pas spécialement de les passer. L'équitation est avant tout un loisir pour moi et surtout une vraie passion. Je n'ai pas de cheval à moi, cela demande pas mal d'argent et de responsabilités mais peut-être que plus tard j'en aurai un ! En tout cas c'est mon objectif ! ^^


Fiche de cavalier
Chevaux possédés: Las Vegas d'Antan (DP avec Lys)
Points cavaliers:
900/900  (900/900)
Galop:
9/9  (9/9)
Voir le profil de l'utilisateur http://elevageantanv3.forumactif.org
MessageSujet: "Pastèque" et Josh : le mot "normal" n'existe pas Sam 5 Oct - 17:33



Premier contact et plusieurs autres bizarreries

Après ce trajet assez bizarre - Sandia avait sa longe dans la bouche et refusait de me la rendre, mais comme elle me suivait comme mon ombre je la surveillais juste du coin de l'oeil - nous arrivons sans encombre au rond de longe. L'espace bien fermé, je détache la longe du licol et la jument grise qui, contrairement à ce que je pensais, reste à mes côtés.

- Tu sais, un cheval "normal" serait partit se défouler à ce moment là... Aïe !

Je vient de me prendre un coup de boule de la part de Sandia ! La PRE agite sa tête dans tout les sens, comme une possédée.

- Non mais oh, arrête !

Comme au boxe, quand je prend un ton énervé, Sandia s'arrête d'un seul coup, comme tétanisée. Je la rassure d'une caresse et en lui parlant calmement. Ouais, vraiment bizarre comme jument... Désormais rassurée, la grise me fixe et dans son regard, je lût du mécontentement. Vais-je me prendre un autre coup de boule ? Bizarrement, je le sens bien...

- Bon, qu'est-ce que tu veux ?

Paf ! Un autre coup de boule.

- Ma mâchoire put***!

Là, je suis vraiment énervé. Mais Sandia l'était aussi, si bien qu'elle ne se tétanise pas comme précédemment. Elle secouait sa tête de haut en bas, puis de gauche à droite, et grattait le sol de son sabot avant droit.

- Vraiment je ne comprends... Paaas de coup de boule, je t'en prie !

Je la stoppe d'un geste de la main puis la jument s'arrête dans son élan. Je lâche un soupir de soulagement. Je tient vraiment à mon visage ! Sandia change de stratégie pour me faire comprendre sa pensée : elle se met face à la barrière et frotte sa tête de manière à enlever son licol.

- Ah c'est bon, j'ai compris ! Tu veux que j'enlève ton licol ! Bon d'accord, je vais l'enlever mais il reviendra sur ta tête à un moment quand même.

Je m'approche de la jument qui s'arrête et enlève le licol. Sandia s'ébroue avant de s'élancer au galop dans le rond de longe et de faire des tours au triple galop, lançant coup de cul et faisant de magnifiques sauts de mouton. Je la laisse se défouler, ça vaut mieux pour moi. Après plusieurs tours passés à toute allure, la jument se décide enfin à s'arrêter. Je m'approche d'elle et la caresse.

- On va pouvoir commencer à travailler.

J'avais un peu réfléchi à des exercices mais je ne veux surtout pas faire de choses compliquées. On va juste travailler les trois allures, afin de voir si elle m'écoute par la voix ainsi que par mes gestes. Je me place au milieu du rond de longe. Sandia me suit mais je la repousse.

- Allez, file.

La PRE s'éloigne de moi mais ne va pas jusqu'à la piste comme je le voulais. Avec la longe, je fait un mouvement de bas en haut - en principe, j'aurais dû avoir une longe bien plus grande et attachée au licol de mademoiselle mais on fait avec ce qu'on peut. Sandia me lance un regard noir, n'aimant pas ce que je suis en train de faire, mais s'éloigne tout de même jusqu'à la piste.

- Au pas ! dis-je à la jument.

Evidemment, elle ne réagit pas tout de suite. Je répète l'ordre plusieurs fois et voyant son manque de réaction, j'accompagna mes paroles avec la longe. Elle partit au trot très rapide.

- Oh Oh, doucement... Auuuu paaaas... dis-je calmement.

Après plusieurs paroles calmes, la grise ralentit et se mit au pas. Première victoire ! Je jubile intérieurement. Je lui fait décrire quelques tours, deux suffisent largement, à cette allure, de manière à la détendre. Ses oreilles sont tournées vers moi, signe que la jument m'écoute.

- Au troot !

Sandia réagit en relevant la tête et en accélérant le pas. Je répète l'ordre que j'accompagne d'un geste de la longe. La grise couche ses oreilles et passe au trot.

- C'est bien...

Je la fait trotter pendant plusieurs tours. La jument a tendance à ralentir mais je réussi tout de même à lui faire garder un trot actif.

- Galooop !

A croire qu'elle comprend cette instruction, la PRE s'élance au triple galop et comme au début de la séance, elle se déchaîne.

- Oh oh, doucement...

Evidemment, elle ne ralentit pas tout de suite. Mais à force de lancer des coups de cul impressionnants - si elle me fait la même chose quand je suis sur son dos, aïe ! - la jument, qui a pourtant une très bonne endurance, commence à fatiguer et galope normalement. Un galop qui reste très actif pendant un moment puis qui ralentit au fur et à mesure jusqu'à un galop de travail que je voulais obtenir. Certes, cela a mis plus de temps que prévu, mais j'en suis satisfait quand même.

- Voilà !

Maintenant, il faut que je la fasse changer de sens. Ne voulant pas la brusquer, je la ralentit donc, jusqu'à ce qu'elle soit au pas.

- Auuu paaaas...

A force de paroles calmes et d'absence de mouvement brusque de ma part, Sandia repasse au pas. Elle étend son encolure, baisse sa tête et renâcle, ce qui me montre qu'elle est bien détendue. Pour la faire changer de sens, je m'approche un peu d'elle, vers son avant-main et agite la longe devant elle, de manière à la "chasser" dans le sens opposé de sa marche. Elle change brusquement de direction, non sans relever bien haut sa tête et me lancer un regard noir de haine - je sens que je ne me fait pas trop aimer par la belle... - et part au trot très rapide pour me fuir. Je me replace au milieu et contrôle l'allure de la jument.

- Auuu paaas...

Commençant à comprendre le sens de mes paroles, Sandia repasse au pas après une transition de plusieurs secondes. Je souris, content de la jument et de moi aussi ! Je continue l'exercice que j'avais fait à la main précédente, soit le travail des trois allures. La PRE comprenait plus ou moins bien mes ordres à la voix, la longe me servait de moins en moins. Cet exercice finit, la jument s'arrête de tourner et vient me voir. Si vous savez à quel point je suis heureux ! Ca me montre que finalement, elle ne me déteste pas vraiment, qu'elle m'apprécie même ! Arrivée à ma hauteur, je lui caresse son chanfrein.

- C'est bien, même parfait. On dirait que tu commence à m'apprécier.

Et j'ai obtenu ce résultat au bout d'une séance. Elle est vraiment adorable comme jument, j'ai un énorme coup de foudre pour elle.

- Comme prévu, tu vas retrouver ton cher ami qu'est le lic...

Paf ! Coup de boule et cette fois-ci pas dans ma figure mais sur ma main qui tenait le licol. Surpris et surtout aussi parce que ça fait un mal de chien, j'ai lâché le licol.

- Je retire ce que j'ai dit, en fait tu dois te foutre royalement de ma gueule...

Je ramasse le malheureux licol qui gisait par terre et le ramène vers la jument.

- Bon, tu vois ce licol ? Et bien il va devenir ton ami, de grès ou de force !

Sandia recula d'un pas, fixant le licol d'un air mêlant haine et crainte. Mais qu'est-ce que le licol lui a fait ? J'attache la longe au licol et d'un geste doux et rapide à la fois, je met la longe par dessus son encolure. La grise n'avait pas eu le temps de réagir et désormais, elle ne pouvait aller bien loin.

- Nah !

Je lui enfile le licol plutôt facilement car la jument était comme tétanisée...

- Calme toi... lui dis-je, en la caressant.

Désormais détendue, Sandia se réveille et prend conscience que la longe est attachée à son licol. Si bien que lorsque je voulais la guider hors du rond de longe, la grise ne bougea pas d'un pouce et me toisait avec un air de défi : "T'y arriveras pas !".

- Bon d'accord... dis-je, en signe de capitulation.

Je retire la longe du licol et la jument semblait à nouveau revivre. Nous sortons du rond de longe pour nous diriger vers l'écurie Américaine. Comme à l'aller, elle me suit sans aller bien loin. Je garde tout de même un oeil sur elle, prêt à prendre son licol si elle se barre.
avatar
TineyHobbit Motivé
Masculin Bélier Messages : 269
Date de naissance : 08/04/1995
Date d'inscription : 28/08/2013

Voilà qui je suis ♪ : Moi c'est Etienne, 20 ans, le mec du Forum, l'unique ! Je suis cavalier, j'ai mon cheval, Symphreies. J'ai fait un BAC S. J'adore rigoler, plaisanter, je suis très extraverti et surtout pas timide. Autre toute légère précision, je suis un peu d'un chouilla légèrement dérangé mentalement x)

Localisation : Sud Ouest

Fiche de cavalier
Chevaux possédés: L'Insuportable Indian Style de La Couronne et le Rustre et Joueur Imprévu de Thens ♥
Points cavaliers:
746/900  (746/900)
Galop:
7/9  (7/9)
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: "Pastèque" et Josh : le mot "normal" n'existe pas Dim 6 Oct - 13:18

Tu m'as littéralement tué ! C'était à se tordre de rire tes histoires de coup du boule. Je suis conquis, c'est magique, du grand toi quoi ! =)

Confiance : +9
Moral : +8
Santé : +8

Accepte le licol +15%
Longe : +5

"Pastèque" et Josh : le mot "normal" n'existe pas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» "Pastèque" et Josh : le mot "normal" n'existe pas
» Est-ce que Haldir existe? O_o
» Josh Price [TERMINE]
» Signature de contrat - Josh Bailey
» Prolongation de contrat RFA - Josh Gorges

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Elevage d'Antan :: Hors-Jeu :: Anciens résumés-